Fertilité et Date d’Ovulation : Ce que Vous Devez Savoir

Connaître sa date d'ovulation pour booster sa fertilité

Comment connaître sa date d’ovulation pendant sa période de fertilité? La moyenne d’un cycle chez une femme est de 28 jours. Pour comprendre et favoriser la fécondation, plusieurs facteurs sont à prendre en compte. Votre date d’ovulation, les modifications de votre corps, votre hygiène de vie, votre alimentation, vos antécédents médicaux et vos attentes vis-à-vis de votre désir d’enfant. Découvrez comment la naturopathie peut vous aider à connaître votre période de fécondité. 

Booster sa fertilité grâce à la naturopathie : les bons conseils

L’alimentation

  • Plébisciter une alimentation saine et équilibrée pour la future maman est capital. Manger sainement en privilégiant les nutriments et micronutriments riches en vitamines et minéraux est la base. Le poids afflux grandement sur la fertilité et sur les cycles menstruels. Prévoir une perte de poids peut permettre d’augmenter vos chances de concevoir.
    Ainsi les fibres, les oméga-3, mais aussi l’iode, le fer, les vitamines A, D et B sont autant d’éléments qui vont permettre de combler les carences, mais aussi d’assurer certaines fonctions primordiales comme la méthylation.

La régulation émotionnelle et gestion de stress

  • Éloignez-vous le plus possible des sources de stress superflues. Les hormones dites du stress, notamment le cortisol, influent beaucoup sur l’organisme en cas de sécrétion continue, mais aussi sur la fertilité. Le stress est impossible à éradiquer, mais il est possible de réduire votre vulnérabilité au stress avec différentes techniques tel que : la relaxation, la sophrologie, la lecture, la marche, la méditation, etc. La sursollicitation mentale est aussi un facteur de stress à ne pas négliger. Le surmenage mental épuise (trop de sécrétion puis plus assez) les glandes surrénales et a un impact très délétère sur le système endocrinien de manière générale. Rapprochez vous de votre naturopathe à Lyon, car les bienfaits de la naturopathie sur la régulation de vos émotions peuvent grandement vous aider à vivre une vie épanouie.

Les excès

  • Diminuez les consommations d’excitants comme le café, le thé et l’alcool. Ces derniers sont très acidifiants pour les tissus. La consommation d’eau de Quinton peut dans ce cas être très efficient.
    De même, de nombreuses études démontrent l’impact négatif de la caféine sur la fertilité des couples. Le Rooibos, les tisanes, le Maca ou l’Ashwagandha (Ginseng Indien) peuvent être de bonnes alternatives (vérifier les contre-indications avec votre naturopathe).

Les toxiques

  • Évitez la consommation de tabac et toutes autres drogues. Ne pas en consommer est un conseil de bon sens, d’autant plus si vous avez réussi à tomber enceinte, mais que vous ne le savez pas encore. Ces éléments sont bien sûr dangereux pour la santé de la maman et celle du bébé. Ils peuvent provoquer des complications lors du déroulement de la grossesse. Le futur papa doit lui aussi être vigilant sur sa consommation. Une trop grande quantité d’alcool provoque la diminution du nombre des spermatozoïdes, mais aussi un manque de mobilité de ces derniers.

Vous avez désormais toutes les clefs en main pour booster votre fertilité et tomber enceinte naturellement grâce à la naturopathie.

La fertilité : connaître votre cycle et votre date d’ovulation 

Les trois phases d’un cycle:

  • Phase folliculaire : La phase folliculaire débute par le premier jour des menstruations. C’est le début d’un cycle chez une femme. Les ovaires sécrètent des œstrogènes qui augmentent l’épaisseur de l’endomètre (revêtement de l’utérus) et fait accroître les follicules. Cette période dure en moyenne 13 à 14 jours. 
  • Phase ovulatoire : La libération d’un ovule par l’un des deux ovaires est déclenchée par un certain plafond d’ œstrogènes. Cette période de fertilité dure quelques jours avant et durant votre période d’ovulation. 
  • Phase lutéale : Une fois l’ovule libéré, la structure folliculaire de l’ovule va se transformer en corps jaune. Ce dernier sera à l’origine de la production accrue de progestérone qui va préparer l’endomètre à une future grossesse éventuelle. Cette phase lutéale dure 10 à 14 jours. Si l’ovule n’a pas été fécondé, le taux des hormones circulantes s’effondre, la muqueuse de l’endomètre est éliminée, les menstruations ont lieu.

La symptothermie pour vous aider à connaître votre date d’ovulation

Selon les différents typologies, certaines femmes ont des cycles courts, longs et irréguliers. D’autres dispositifs sont de bons outils pour vous indiquer votre date d’ovulation. La symptothermie est une méthode naturelle pour gérer sa fertilité. Elle regroupe trois spécificités :

  • Les glaires cervicales ou sécrétions vaginales. Sécrétées par les glandes de la muqueuse du col de l’utérus, les glaires permettent la lubrification du vagin et assurent ainsi une fonction de barrière de protection contre les infections. Leur rôle est de faciliter le déplacement des spermatozoïdes du vagin vers l’utérus, jusqu’à l’ovule à féconder. Lorsque vous êtes en période d’ovulation, les glaires sont plus abondantes, mais surtout fluides, liquides, étirables, et collantes.
  • La température basale est aussi une bonne technique pour analyser votre jour d’ovulation. Il est recommandé d’être au repos (le matin avant de vous lever) pour prendre votre température. Si la température augmente de quelques dixièmes, cela peut signifier que vous entrer en période ovulatoire et que vous êtes donc fertile. Il est recommandé de pratiquer cette technique à des heures fixes et sans éléments perturbateurs : insomnie, consommation d’alcool la veille, symptômes grippaux…
  • Lors de votre ovulation, le col de votre utérus se modifie. Il se dilate et la position du col de l’utérus se déplace vers le haut pour faciliter l’accès aux spermatozoïdes.

Cette méthode de contraception naturelle permet de mieux connaître son corps et d’être actrice de sa période de fécondité. Elle devient ainsi une méthodologie pour tomber enceinte de manière naturelle. Si vous désirez un enfant, pratiquer la symptothermie peut être un atout, mais il est excessivement important de se former au préalable ou d’être accompagnée, notamment si vous ne souhaitez pas favoriser une grossesse.

Envie d’un bébé : les différentes étapes d’une grossesse de la fécondation à la naissance

Premier trimestre : Lorsque la fécondation à eu lieu lors de la date d’ovulation. De manière naturelle ou avec la procréation médicalement assistée (PMA), c’est le début d’une grossesse. Le futur bébé qui est actuellement un embryon va évoluer durant 14 semaines. L’embryon se modifie et va devenir un fœtus. Le fœtus développe son squelette et ses organes. Les premiers battements cardiaques se font entendre lors de la première échographie. À ce stade de la grossesse, il est possible parfois de connaître le sexe du futur bébé à la fin du premier trimestre.

Deuxième trimestre : Le fœtus grandit, son visage se définit progressivement ainsi que l’ensemble de son corps. Il est sensible aux sons et aux voix qui l’entourent. Le fœtus donne ses premiers coups de pied à sa future maman. Cette deuxième étape dure 28 semaines avant l’accouchement. 

Troisième trimestre : De la 29ème semaine à la naissance. Durant la grossesse, le fœtus continue de prendre du poids et sa taille augmente également. Il positionne sa tête vers le bas et est bientôt prêt à découvrir sa famille ! La grossesse dure en moyenne 42 semaines.

Difficulté à tomber enceinte ou infertilité : le syndrome des ovaires polykystiques ou SOPK

Ce syndrome douloureux touche les femmes en âge de procréer. Le syndrome des ovaires polykystiques ou SOPK, ciblent différentes zones du corps féminin : 

  • le système hormonal,
  • le métabolisme,
  • le système génital.

Pour diagnostiquer le syndrome des ovaires multikystiques, le gynécologue procède à différents examens médicaux, les plus courants sont : 

  • une prise de sang pour détecter un taux anormal d’androgènes (hormones mâles) et un rapport inversé de la LH/FSH.
  • Une échographie pour observer la présence d’accumulation de petits follicules dans les ovaires.

Les symptômes observés chez les femmes atteintes du SOPK sont nombreux. Les cycles sont irréguliers, longs et peuvent être anovulatoires. Parfois de longues aménorrhées sont constatées. Il y a une augmentation de la pilosité au niveau du visage, du dos et du cou. À l’inverse, il y a une chute capillaire ou alopécie au niveau du haut du crâne. La prise de poids, l’acné et parfois le diabète sont présents. La douleur chronique est une spécificité mise en évidence dans le syndrome des ovaires polykystiques. L’infertilité ou des difficultés à tomber enceinte sont à prendre en compte, car souvent sources de stress pour les femmes. La naturopathie propose des méthodes naturelles pour mieux vivre avec le SOPK.

Devenir mère : trouver un équilibre avec la naturopathie

Vous désirez devenir mère et vous vous posez de nombreuses questions sur la meilleure façon de réussir en préservant une bonne santé physique et mentale. La naturopathie répond à de nombreux déséquilibres grâce à la nutrition, la gestion du stress, la phytothérapie, l’hydrologie, les techniques respiratoires, l’aromathérapie, etc.
L’accompagnement et les conseils personnalisés de votre naturopathe à Lyon peuvent vous aider à préparer votre organisme à une grossesse de manière naturelle. Venez me rencontrer dès maintenant en prenant rendez-vous à mon cabinet situé en plein cœur de Lyon 6. Je vous propose également des consultations en ligne par visioconférence afin de vous guider vers une santé plus naturelle partout en France. Naturopathe spécialisée en fertilité, mon but est de créer avec vous une relation de confiance et d’authenticité afin d’atteindre votre objectif. Vous pouvez découvrir la naturopathie et ses bienfaits au quotidien en vous inscrivant dès à présent à ma newsletter.

Sophie Rodriguez, Naturopathe à Lyon

La santé est le bien le plus précieux que nous ayons. Je me consacre à ma passion qui est de vous guider pour atteindre ou conserver la pleine santé par des techniques de prévention de santé naturelles.

25 mars 2022

Vous aimerez aussi…

Wraps Verts à l’Avocat

Wraps Verts à l’Avocat

Je vous propose une recette simple de wraps verts à l'avocat qui peuvent être servis au petit déjeuner, pour le...

Porridge Salé Aux Asperges

Porridge Salé Aux Asperges

Le porridge salé est un plat que je cuisine typiquement le week-end où lorsque je sais que je ne vais pas déjeuner le...

Prévoir une Grossesse à Lyon

Prévoir une Grossesse à Lyon

Vous êtes Lyonnaise et vous ne savez pas comment faire pour prévoir une grossesse de manière naturelle? Vous envisagez...

Pin It on Pinterest

Share This