Les Hydrolats Pendant La Grossesse : Vos Meilleurs Alliés

Comment la naturopathie peut-elle m’aider pendant la grossesse ?

Les maux de grossesse sont souvent pénibles et inconfortables. Que ce soit au niveau de la circulation, de la digestion, des nausées ou des sautes d’humeur, pendant 9 mois le corps des futures mamans est véritablement éprouvé. Prendre soin de soi, de son anxiété et de ses douleurs apparaît vital pour envisager cette période unique sereinement. L’aromathérapie offre une réponse saine et efficace pour soulager les symptômes de grossesse et apaiser la femme enceinte. Bien que beaucoup d’huiles essentielles soient interdites, les hydrolats ou plus communément eaux florales, sont sans danger et présentent des bienfaits naturels considérables. Alors, quel est ce petit trésor de la médecine douce, ce remède naturel et dans quels cas utiliser les hydrolats pendant la grossesse ? Je vous partage les recommandations essentielles pour qu’ils deviennent vos meilleurs alliés pendant 9 mois.

Qu’est-ce qu’un hydrolat ? 

Procédé de fabrication des hydrolats

Pour apercevoir le caractère inoffensif des hydrolats, il faut contempler leur procédé de fabrication. Lors du processus de distillation d’une plante, deux produits sont obtenus : d’un côté l’huile essentielle, riche et dense, et de l’autre de la vapeur d’eau qui, en refroidissant, reprendra une forme aqueuse. Celle-ci est chargée de 1 à 2 % d’huile essentielle et vous l’aurez compris, correspond à la matière qui nous intéresse le plus durant la grossesse. 

Pendant longtemps, les hydrolats ont été considérés comme des substances secondaires par rapport aux huiles essentielles en raison de leur concentration. Pourtant, ils constituent de véritables alliés pour les soins de la peau ou pour toutes les pathologies qui nécessitent un drainage :

  • les jambes lourdes ;
  • le foie congestionné ; 
  • les problèmes cutanés. 

Envisagez-les comme une main d’acier dans un gant de velours, leur douceur n’entache en rien leur efficience !

Les secrets de conservation des hydrolats

Les hydrolats sont fragiles. Une fois ouverts, conservez-les au frais pendant environ 6 mois. L’enjeu ici est de ne pas laisser les microbes parasites contaminer votre produit. Pour vérifier que votre flacon n’a pas été altéré, vous pouvez réaliser un test infaillible : celui de l’odorat. 
Vous sentez votre hydrolat de rose, mais aucun arôme de fleur ne se dégage ? Au contraire, vous respirez à pleins poumons votre hydrolat de bleuet et un parfum aigre, presque acide, effleure vos narines ? N’ayez aucun doute, il faut vous délester de votre bouteille, ses bienfaits l’ont malheureusement délaissé.

Contre-indications de l’application d’hydrolats pendant la grossesse

L’avantage des hydrolats est qu’ils n’occasionnent aucun danger pour le bébé ou pour la maman. Au contraire des huiles essentielles, toutes interdites au premier trimestre et la plupart déconseillées pour les mois qui suivent, les hydrolats, en raison de leur faible concentration, ne présentent pas de contre-indications. Les précautions prises pour les huiles essentielles en aromathérapie concernent la possibilité qu’elles pénètrent dans le placenta et soient ainsi nocives pour le développement de l’enfant. Rassurez-vous, cette question n’en est pas une lorsqu’il s’agit des hydrolats. Pour les problèmes les plus courants de la grossesse, vous pourrez les employer sereinement.

Comment utiliser les hydrolats pendant la grossesse ?

Combattre les problèmes de digestion chez la femme enceinte 

Les troubles digestifs sont communs pendant la grossesse. Ils peuvent se dévoiler dès le début, comme souvent avec les brûlures d’estomac, ou survenir dans les mois qui suivent. Quel que soit le moment de leur apparition, ces douleurs perturbent le quotidien des futures mamans. 

Les hydrolats apportent des bénéfices sur la qualité et le confort de vie grâce à leur action douce et profonde : 

  • l’hydrolat de mélisse combat les nausées et les vomissements, maux fréquents du premier trimestre de grossesse en raison de la sécrétion de l’hormone gonadotrophine chorionique (HCG) par le placenta  ; 
  • l’hydrolat de basilic est carminatif, il limite l’apparition de gaz et lutte contre les ballonnements ;
  • l’hydrolat de lavande fine apaise les brûlures d’estomac à l’aide de ses propriétés antalgiques ; 
  • l’hydrolat de marjolaine à coquilles stimule le foie grâce à ses vertus anti-inflammatoires et antispasmodiques.

Agir contre les problèmes de circulation grâce aux hydrolats

Pour permettre le développement du placenta et du fœtus, la masse sanguine du corps s’accroît de 40 %. En plus de ce phénomène, la sécrétion accrue de progestérone, surnommée l’hormone de la grossesse, rend les veines plus fragiles, moins élastiques et entraîne leur dilatation. Notons également qu’au troisième trimestre, les vaisseaux du petit bassin se compriment sous l’effet de l’augmentation du volume utérin. Il n’est donc pas surprenant que les problèmes de circulation sanguine soient aussi centraux durant 9 mois. 

Pour accompagner cette intense période, n’hésitez pas à soutenir votre corps en utilisant les bienfaits des hydrolats :

  • l’hydrolat d’hamamélis a une action vasoconstrictrice, la rendant indispensable contre les jambes lourdes ;
  • l’hydrolat de verveine citronnée, appelée également verveine odorante, s’administre contre la rétention d’eau.

Préserver l’éclat de sa peau pendant la grossesse grâce aux hydrolats

Les femmes enceintes sont chamboulées par la vague conséquente d’hormones, à tel point qu’elle peut occasionner l’apparition de problèmes cutanés tels que : la peau sèche, l’acné, les vergetures, le masque de grossesse, etc. Les hydrolats soulagent et adoucissent, une raison de plus de ne pas les négliger : 

  • l’eau de rose est un produit phare en cosmétique. Antirougeurs, anti-allergies, antirides, cet hydrolat aux multiples pouvoirs favorise la régénération de l’épiderme et l’hydratation en profondeur. À se procurer d’urgence pour garder une peau tonique pendant la grossesse ;
  • l’hydrolat de bleuet est idéal en compresses imbibées pour détendre les yeux gonflés. Il redonne un coup de frais au teint en général et resserre les pores.

Soigner son anxiété

L’anxiété accompagne une majorité de femmes enceintes, pourtant elle n’a pas à devenir symptomatique de la grossesse. L’appréhension de l’accouchement, la volonté de subvenir aux besoins de son enfant, la pression d’une hygiène de vie impeccable sont autant de facteurs qui perturbent les futures mamans. S’occuper de ces signaux est essentiel pour conserver une bonne santé mentale et accueillir votre bébé paisiblement. 

En raison de leurs propriétés olfactives, les hydrolats contribuent à maintenir un équilibre dans votre quotidien :

  • l’hydrolat de mélisse contient des aldéhydes terpéniques lui permettant de calmer des états d’anxiété et de prévenir la fatigue nerveuse ;
  • l’hydrolat de basilic est indiqué comme « digestif émotionnel » et lutte contre les angoisses ;
  • l’hydrolat de camomille romaine régule les émotions, favorise la détente et aide à relâcher les tensions;
  • l’hydrolat de fleur d’oranger est antidépressif et rééquilibrant. Il promeut le sommeil en offrant à l’organisme un vent de sérénité. 

Comment la naturopathie peut-elle m’aider pendant la grossesse ?

Envisager la naturopathie pendant la périnatalité

Vous connaissez à présent les hydrolats à utiliser pendant votre grossesse et après votre accouchement. Peu de personnes en ont conscience aujourd’hui, mais la période qui s’étend du moment de la conception d’un enfant jusqu’à ses deux ans est cruciale pour former la santé qu’il développera à l’âge adulte. La naturopathie, véritable science d’éducation à la santé, est un support de poids, non seulement pendant votre grossesse, mais aussi pendant les débuts de votre vie de parents. 

L’accompagnement d’une naturopathe durant la périnatalité vous permet de bénéficier de conseils précieux pour naviguer harmonieusement dans cette nouvelle phase de l’existence. L’aromathérapie est un des points d’appui de cet accompagnement naturel, mais il n’est pas l’unique socle sur lequel repose la pratique de cette médecine naturelle.

Découvrir mon cabinet de naturopathie à Lyon

La naturopathie, cette médecine alternative, a changé ma vie et je ne doute pas qu’elle puisse métamorphoser la vôtre. Par ailleurs, cette approche de la santé a un impact positif sur la nutrition et la psychologie grâce à une vision holistique de l’humain. Mon rôle est de vous guider pendant ces étapes de découverte en vous apportant les ressources les plus complètes. 

J’exerce au cœur du département du Rhône. Mon cabinet se situe dans le 2e arrondissement de Lyon entre la Saône et le Rhône. Je vous y accueillerai avec plaisir pour échanger sur cette période fondamentale qu’est la périnatalité dans un cadre chaleureux, au détour d’une visite de la place Bellecour.

Ces quelques préconisations en aromathérapie vous auront certainement convaincus de la puissance des hydrolats pendant la grossesse. Néanmoins, leur utilisation est bénigne et permet à la future maman de prendre soin d’elle de manière naturelle. Ainsi, pour découvrir d’autres conseils sur la périnatalité et le bien-être en général, consultez les articles du blog ou prenez rendez-vous à l’aide du formulaire de contact du site. Je serai à votre entière écoute lors de votre visite au cabinet ou pendant notre échange en visioconférence.

Sophie Rodriguez, Naturopathe à Lyon

La santé est le bien le plus précieux que nous ayons. Je me consacre à ma passion qui est de vous guider pour atteindre ou conserver la pleine santé par des techniques de prévention de santé naturelles.

25 janvier 2021

Vous aimerez aussi…

Share This