Acide Folique pour la Grossesse et Folate : Tout Savoir

Vitamine B9 pour tomber enceinte

Envie d’un bébé et d’une grossesse au naturel? Adepte de médecine naturelle pour toute la famille? Cet article est pour vous. Lorsque le désir d’enfant se profile, le gynécologue insiste sur le rôle de l’acide folique pour la grossesse et folate. Pourtant, bien souvent, la future maman ne sait pas très précisément en quoi cet acide folique ou folate sera favorable à son projet de maternité. 

Faisons le point sur la nature biochimique de la vitamine B9 et les mécanismes biologiques de son intervention aux stades de la préconception, de la conception et du développement du bébé. Une fois ces bases scientifiques posées, nous fournissons ici à la future mère un guide de bonnes pratiques naturelles pour favoriser une grossesse durable et la naissance d’un enfant en bonne santé.

Rôle de l’acide folique pour la grossesse : une alliée du développement embryonnaire

Avant même d’être enceinte, la femme qui veut concevoir un enfant prend presque systématiquement une supplémentation en acide folique ou vitamine B9. Mais pourquoi est-il si important, et où en trouver?

Le rôle essentiel de la vitamine B9 dans la grossesse

La vitamine B9 est impliquée dans divers processus vitaux tels que la division cellulaire et la synthèse des protéines de l’ADN et de l’ARN. Dans le cas d’une carence en vitamine B9, ce sont les cellules ayant la capacité de se diviser rapidement qui sont affectées en premier. Sont donc touchés les globules rouges, les cellules du système digestif, l’embryon.

Pour l’embryon, une insuffisance ou carence en vitamine B9 peut provoquer chez l’enfant à naître des malformations du tube neural, qui se constitue avant le 28ème jour de grossesse, donc essentiellement avant même de savoir que l’on est enceinte. Parmi les conséquences de ces anomalies du tube neural, on compte des malformations congénitales du cerveau, de la colonne vertébrale et/ou de la moelle épinière du futur enfant. Ainsi, c’est à une carence en vitamine B9 qu’on doit la tristement célèbre spina bifida. Il est donc largement recommandé de se complémenter en vitamine B9 en amont de la conception.

Les sources de vitamine B9

On trouve de la vitamine B9 à l’état naturel dans les aliments suivants:

-les légumes verts (épinards, brocoli),
-les légumineuses (haricots rouges, lentilles),
-le foie,
-les agrumes.

Toutefois, dans la population générale, les apports alimentaires sont souvent insuffisants. Le corps médical préconise une complémentation en phase de pré-conception d’un bébé.

Vitamine B9, acide folique et folate

Il faut commencer par bien opérer une différence entre la vitamine B9, l’acide folique et le folate, avant d’énoncer pour chacun ses points positifs et négatifs.

Distinction entre vitamine B9, acide folique et folate

Il est important de commencer par clarifier les termes car chaque élément recouvre une réalité scientifique qui lui est propre. Vitamine B9 est le terme générique. L’acide folique est la vitamine B9 d’origine synthétique, c’est-à-dire fabriquée en laboratoire, tandis que le folate est la vitamine B9 d’origine naturelle, présente dans certains aliments.

Avantages et inconvénients respectifs de l’acide folique et du folates

Folate et acide folique présentent chacun des avantages et des inconvénients, qu’il est passionnant de scruter afin de choisir la meilleure forme de vitamine B9 à consommer.

A première vue, l’acide folique semble un complément plus bénéfique. En effet, il est assez biodisponible, c’est-dire qu’il est plutôt bien absorbé dans le sang. Au contraire, le folate résiste mal à la lumière et à la chaleur (il est instable au-delà d’une cuisson de 60 degrés). Il subit aussi un phénomène d’oxydation. Une partie du folate alimentaire, de notre poêlée d’épinards ou de notre petit jus d’agrumes, est donc perdue.

Cependant, après absorption, le folate prend l’avantage sur l’acide folique, et ce pour trois raisons : 

  • Expliquons d’abord que la vitamine B9, afin de pouvoir être utilisée par le corps, doit être activée et subir une méthylation, soit l’adjonction d’un groupe méthyle (un atome de carbone et trois atomes d’hydrogène). Ce n’est qu’après cette activation, appelée méthylation, que la vitamine B9 peut entrer dans les cellules et y jouer son rôle. Alors que l’acide folique doit passer par de nombreuses réactions physico-chimiques avant d’en arriver au stade de la méthylation, le folate est soit naturellement déjà du méthylfolate soit subir une seule réaction pour se transformer en méthylfolate directement utilisable par l’organisme.
  • La transformation de l’acide folique est aléatoire. Les réactions menant à la méthylation de l’acide folique ne se font pas toujours efficacement, en fonction du profil génétique de la future mère, de son statut nutritionnel ou encore de son environnement.
  • Enfin, l’acide folique ressemble structurellement au folate et peut se positionner dans les récepteurs du folate. Il empêche ainsi le folate d’accéder aux cellules. L’utilisation des folates naturels est alors impossible et génère une carence cellulaire en folates, quand bien même notre corps en regorgerait.

En conclusion, en phase de préconception comme durant la grossesse, il est bien plus intéressant pour notre organisme d’être alimenté en folates plutôt qu’en acide folique.

Les autres compléments alimentaires bénéfiques à la grossesse

La vitamine B12, complément crucial du folate

Afin de fonctionner de façon optimale, le folate (vitamine B9 naturelle) a besoin d’un certain nombre d’alliés.

Il faut savoir que le folate activé, c’est-à-dire transformé en méthylfolate, est le point de départ du cycle de méthylation. Cette dernière est une suite de réactions chimiques dont le but est de produire plusieurs substances servant à de nombreuses fonctions comme l’activation ou la désactivation des gènes, la réparation et la maintenance de l’ADN, le développement du système nerveux central, la gestion des hormones ou encore la régulation de l’immunité. Ce phénomène de méthylation fonctionne à plein régime pendant la grossesse, du 1er trimestre au 3ème trimestre, afin de favoriser le développement du bébé et du placenta.

Le cycle de la méthylation

Pour initier le cycle de méthylation, le groupe méthyle du folate doit être transféré à la cobalamine (la vitamine B12) qui devient alors méthylcobalamine. La méthylcobalamine va ensuite donner son groupe méthyle à l’homocystéine pour former la méthionine, qui est indispensable à la synthèse de l’ADN. Quant au folate, une fois séparé de son groupe méthyle, il peut exercer, entre autres, ses fonctions sur le tube neural du futur bébé.

On comprend donc que la vitamine B9 seule ne peut pas grand chose. Il faut la coupler à la vitamine B12. Ainsi le déficit ou la carence en vitamine B12 affecte le cycle de méthylation. Les effets positifs de l’apport en vitamine B9 sont ainsi diminués. Les malformations du tube neural du bébé proviennent donc d’une carence en vitamine B9 tout comme la vitamine B12. Un taux suffisant de vitamine B9 et un cycle de méthylation optimal permettraient de prévenir:

– les freins restrictifs chez les enfants,
– le risque de fausse couche, de nausées, vomissements,
– les dépressions postpartum.

Les autres nutriments nécessaires au fonctionnement des folates

Au-delà d’apports suffisants en folate et vitamine B12, la méthylation nécessite une sorte de « carburant ». Ainsi, le magnésium, le zinc, la choline, les vitamines B6, D et C sont indispensables. Ces nutriments doivent donc être présents en quantité suffisante.

Les facteurs défavorables à l’action des folates

La méthylation est mise en péril par :

-des toxiques telles que les perturbateurs endocriniens, les métaux lourds (mercure, arsenic, plomb, etc.), les mycotoxines (toxines relâchées par les moisissures),
-certains médicaments (comme les antiacides),
-le stress,
– une variation du gène MTHFR (méthylènetétrahydrofolate réductase), qui code pour l’enzyme du même nom permettant d’ajouter un groupe méthyle à la vitamine B9. Cette mutation est présente chez 40 à 60% de la population  et empêche un cycle de méthylation efficace.

Mode d’emploi pour une conception naturelle

Afin de mettre toutes les chances de son côté lorsqu’un projet de conception d’enfant se profile, il faut favoriser la santé naturelle. Pour concevoir un enfant, puis enceinte, en attendant bébé, afin de lui assurer le meilleur développement possible, il faut s’attacher à prendre le plus grand soin de ce fameux cycle de méthylation. Il s’agit de rendre le cycle optimal, par l’ajout de certains nutriments.

Ainsi nul besoin de recourir systématiquement à des compléments synthétiques : manger sainement et rechercher une supplémentation naturelle dans le cadre d’un accompagnement par un naturopathe suffit.

Les habitudes à favoriser pour aider votre projet de procréation 

  • Plutôt qu’un simple comprimé d’acide folique, privilégier une alimentation saine riche en folates, à base de légumes verts et légumineuses. Consommer idéalement la forme active des folates, le méthylfolate, en particulier pour les personnes porteuses d’une variation du gène MTHFR.
  • Choisir un complexe de multivitamines prénatales contenant des vitamines B9, B12, B2 et B6 (idéalement sous leur forme active, c’est-à-dire méthylée, notamment pour les personnes porteuses d’une variation du gène MTHFR). Le magnésium, du zinc, et de la choline, qui sont aussi des nutriments essentiels à la méthylation. Pour la choline, veillez à ce que votre alimentation contienne des œufs, de la volaille et du poisson. Une complémentation en choline est possible pour les végétariennes et véganes.`
  • Penser à la consultation d’un naturopathe. Une consultation en ligne est souvent possible et permet de concilier votre emploi du temps et votre projet de conception. Construisez avec votre naturopathe un accompagnement sur-mesure, afin de trouver la juste supplémentation. En effet, pour des produits plus fiables et la quantité adaptée, faites vous accompagner. Votre naturopathe vous accompagne dès votre désir d’enfant, jusqu’à l’accouchement. Pendant le post partum, pour un soutien lors d’un baby blues, mais également pour les mères qui souhaitent pratiquer l’allaitement maternel.

Les actions à éviter pour protéger votre projet de grossesse

On pense souvent à ajouter des éléments à son régime alimentaire afin de soutenir la phase de préconception puis la grossesse. Pour autant, il ne faut pas oublier qu’il est également important de supprimer plusieurs éléments néfastes de nos existences. Il s’agit ainsi de :

  • Éviter de vous auto-complémenter : les compléments alimentaires ne sont pas anodins. Ils peuvent interférer avec d’autres compléments, des aliments ou encore des médicaments 
  • Réduire au maximum les sources de stress
  • Analyser son environnement pour éliminer les substances qui altèrent la méthylation : perturbateurs endocriniens, métaux lourds, moisissures, et certains médicaments non essentiels. 

La vitamine B9 est indispensable à la réussite d’un projet de grossesse puis au bon développement du bébé. La complémentation en vitamine B9 est subtile et propre à chaque femme en fonction de ses particularités.

Vous connaissez à présent les différences et le rôle de l’acide folique pour la grossesse et folate.

La naturopathie peut notamment vous guider afin de gérer votre projet de conception de façon efficace et naturelle. Naturopathe à Lyon, je suis spécialisée en périnatalité et en fertilité. N’hésitez pas à vous renseigner sur les apports de la naturopathie pour la grossesse ou à prendre rendez-vous à mon cabinet, dans le 6ème arrondissement de Lyon.

Sophie Rodriguez, Naturopathe à Lyon

La santé est le bien le plus précieux que nous ayons. Je me consacre à ma passion qui est de vous guider pour atteindre ou conserver la pleine santé par des techniques de prévention de santé naturelles.

26 février 2022

Vous aimerez aussi…

Wraps Verts à l’Avocat

Wraps Verts à l’Avocat

Je vous propose une recette simple de wraps verts à l'avocat qui peuvent être servis au petit déjeuner, pour le...

Porridge Salé Aux Asperges

Porridge Salé Aux Asperges

Le porridge salé est un plat que je cuisine typiquement le week-end où lorsque je sais que je ne vais pas déjeuner le...

Prévoir une Grossesse à Lyon

Prévoir une Grossesse à Lyon

Vous êtes Lyonnaise et vous ne savez pas comment faire pour prévoir une grossesse de manière naturelle? Vous envisagez...

Pin It on Pinterest

Share This