Renforcer l’Immunité de mon Enfant : 4 Astuces Naturelles

Comment renforcer l’immunité de mon enfant?

C’est la rentrée ! On range les maillots de bain et les tongs au placard pour ressortir les cartables, livres et autres fournitures scolaires. Mais la reprise de l’école ou de la crèche, combinée à la baisse des températures, signe souvent pour nos enfants le retour des rhumes, gastro-entérites et virus en tous genres. Même si elles sont souvent sans gravité, on se passerait bien de ces maladies hivernales. Vous souhaitez y échapper ? Vous vous êtes sûrement déjà posé la question suivante : comment renforcer l’immunité de mon enfant ? Dans ce domaine, la naturopathie occupe une place de choix. En effet, l’application de quelques règles basiques et l’utilisation de remèdes naturels permettront à votre enfant de traverser cette période en toute sérénité.

Adopter les bons réflexes 

Pour fonctionner de manière optimale, le système immunitaire doit être préservé. Pour ce faire, il convient d’adopter des gestes simples, au quotidien. 

Miser sur une bonne hygiène de vie, c’est mettre toutes les chances du côté de votre enfant pour se défendre contre les virus. 

Au premier rang des pratiques bénéfiques à une meilleure santé se trouve le sommeil. Bien dormir permet de diminuer drastiquement les risques d’infection.

De la même façon, il est précieux de limiter les sources de stress et de favoriser la détente de votre bambin. En effet, le stress active anormalement les cellules immunitaires qui ont tendance à surréagir et provoquer une inflammation. Aussi, il convient de limiter les temps d’écran et de privilégier l’activité physique. Si votre enfant a plus de 5 ans, la méditation s’avère être une précieuse alliée. Pour tous, les câlins, les massages, le rire ou encore la diffusion de musiques douces concourent à l’apaisement.   

Enfin, l’hygiène est primordiale. Un lavage fréquent des mains permet de réduire les risques de contamination. Le nettoyage quotidien du nez à l’eau de mer, quant à lui, enrichit la muqueuse en minéraux et oligo-éléments. Il débarrasse également les cavités nasales des éléments extérieurs tels que la pollution, la poussière, les fumées, les virus ou encore les bactéries, susceptibles d’agresser l’appareil respiratoire. 

Soigner son alimentation

Pour améliorer sa réponse immunitaire, le corps de votre enfant a besoin d’énergie. En la matière, la principale source de carburant est son alimentation

Adopter une alimentation équilibrée permet d’apporter la quantité idéale de nutriments nécessaires à la fabrication des anticorps et au renforcement des défenses immunitaires. Il est ainsi conseillé de :

  • privilégier les aliments riches en fibres, vitamines et minéraux tels que les fruits (agrumes, gorgés de vitamine C, myrtilles riches en sélénium, etc.). Mais aussi les légumes (épinards et carottes pour la vitamine A, choux pour la vitamine B9, patate douce pour la vitamine C, etc.), excellents antioxydants ;
  • favoriser les viandes maigres, les poissons et les légumineuses pour assurer un apport suffisant en protéines ; 
  • consommer des acides gras essentiels tels que l’oméga 3 contenu dans les poissons gras (qui n’a jamais entendu parler de l’huile de foie de morue ?). Les noix, noisettes, la laitue ou encore les épinards ;
  • nourrir son microbiote intestinal de bonnes bactéries grâce aux probiotiques contenus dans les produits fermentés, et aux prébiotiques (banane, artichaut, oignons, etc.) ;
  • supprimer les sucres raffinés et les produits ultra-transformés.

L’hydratation, comme l’alimentation, est essentielle. Elle participe à la stimulation du système immunitaire car elle favorise l’élimination des toxines. Si votre enfant rechigne à boire de l’eau, tout n’est pas perdu ! Pensez alors à d’autres alternatives, tout aussi bénéfiques à sa santé, telles que les tisanes, les infusions et autres bouillons de poulet et de légumes. Ces derniers ont tout bon : ils présentent l’avantage non seulement d’hydrater, mais également de fournir les micronutriments. Ils sont indispensables au bon fonctionnement du métabolisme de votre enfant.

Sachez enfin qu’il existe des super aliments boosters d’immunité comme l’ail, le gingembre, la spiruline, le pollen, le miel, le curcuma, la gelée royale, etc.

À vos recettes !

Recourir à la supplémentation pour renforcer l’immunité de mon enfant

Il peut arriver que l’alimentation ne suffise pas à combler tous les besoins pour que votre enfant soit doté d’un système immunitaire à toute épreuve. Mais pas de panique ! Il existe des compléments alimentaires sains et naturels destinés à compléter son action. 

Le cas de la vitamine D est le plus édifiant : parce qu’elle est synthétisée par la peau, il n’est pas rare de constater que l’alimentation ne couvre pas, seule, les besoins de nos enfants en vitamine D. 

C’est désormais prouvé : le microbiote intestinal, c’est-à-dire les bactéries et micro-organismes présents dans le tube digestif, est lié au fonctionnement du système immunitaire. Certaines maladies inflammatoires, une mauvaise alimentation ou la prise excessive d’antibiotiques peuvent venir troubler l’équilibre fragile de la flore intestinale. Cela impacte les capacités de défense de l’organisme. Pour y remédier, des probiotiques peuvent être donnés aux enfants dans le but de rééquilibrer et protéger leur microbiote. 

Lui faire profiter des bienfaits des plantes  

Aromathérapie 

Lorsqu’on parle d’aromathérapie, on pense immédiatement aux huiles essentielles. Très concentrées et particulièrement puissantes, elles sont toutefois à manier avec précaution. Les hydrolats, moins connus, s’avèrent pourtant être une solution d’aromathérapie de premier choix pour les enfants. 

L’hydrolat est, lui aussi, issu de la distillation des plantes mais se compose de la phase aqueuse qui contient, en quantité limitée, des molécules aromatiques. Beaucoup plus douce que l’utilisation des huiles essentielles pures, l’hydrolathérapie est tout à fait indiquée chez les enfants.

Pour renforcer l’immunité des enfants, il convient de privilégier les eaux florales de thym à thujanol et/ou thymol, de sarriette, de cannelle, de myrte, de laurier noble ou encore de géranium.

Chez l’enfant à partir de 3 ans, l’hydrolat peut s’utiliser en cure de 3 semaines. Par voie orale, de manière à agir directement sur le système digestif et stimuler les défenses immunitaires. Pour cela, il suffit de diluer la moitié d’une cuillère à café d’hydrolat dans un verre d’eau. A faire boire à votre bambin une fois par jour.

Pour les plus petits, sachez que l’hydrolat peut également être mélangé à l’eau du bain, appliqué sur le corps à l’aide de compresses imbibées ou vaporisé, par exemple, dans la chambre de bébé.

Phytothérapie et gemmothérapie

La phytothérapie n’est pas en reste pour renforcer le système immunitaire des enfants. 

Utilisée sous forme de décoction chez les enfants de plus de 2 ans, la racine d’échinacée s’illustre comme la plante idéale contre les maux de l’hiver. Pour cela, faire infuser un gramme de racine ou de plantes séchées dans une casserole d’eau bouillante et en donner à votre enfant jusqu’à 3 tasses par jour.

L’échinacée n’est toutefois pas la seule plante à venir à la rescousse des anticorps. Le ginseng est particulièrement efficace contre les affections respiratoires. La baie d’églantier, le propolis ou l’aulne glutineux sont également de précieux alliés pour passer un hiver en pleine santé.

Connaissez-vous la gemmothérapie ? 

Cette technique consiste à extraire les propriétés des bourgeons et des jeunes pousses (qui renferment tout le matériel génétique de la future plante) par macération dans de l’eau pure et de la glycérine. On obtient alors une décoction aux nombreux bienfaits, à consommer sous forme de gouttes.

Pour renforcer le système immunitaire des enfants, les bourgeons de rosier, d’églantier, de cassis, de figuier ou encore d’argousier sont à privilégier. 

L’idéal est de commencer par donner à votre enfant une goutte par jour, puis d’augmenter progressivement la dose jusqu’à une goutte par tranche de 10 kilos.

Attention toutefois à choisir des bourgeons sans alcool (les macérats en contiennent bien souvent) ou, si une faible dose d’alcool est présente, à ne pas en faire consommer aux enfants de moins de 3 ans.

Fleurs de Bach

Les fleurs de Bach sont des élixirs floraux sans effets secondaires, sans accoutumance et sans interactions, destinés à apaiser les émotions négatives et à restaurer un équilibre émotionnel. 

On l’a dit, le stress est particulièrement néfaste pour le système immunitaire.

Lorsque l’état d’angoisse et de nervosité de l’enfant le nécessite, les fleurs de Bach peuvent alors être d’un grand secours. 

Chaque fleur correspond à un groupe d’émotions (peur, solitude, abattement et tristesse, découragement, etc.). En fonction de la problématique spécifique rencontrée par votre enfant, vous pouvez utiliser un élixir déterminé ou en combiner plusieurs, en synergie. 

Par mesure de précaution et en raison d’une faible dose d’alcool, l’utilisation des fleurs de Bach est déconseillée chez les enfants de moins de 3 ans. Il est toutefois à noter qu’il existe désormais certaines formulations sans alcool. 

Votre naturopathe à Lyon

Vous savez désormais comment renforcer l’immunité de mon enfant. Vous voici désormais équipé pour affronter sereinement la rentrée ! En respectant quelques règles basiques, vous limitez déjà les risques d’affaiblissement du système immunitaire de votre enfant. L’alimentation et le recours aux nombreux bienfaits des plantes vous permettent d’aller plus loin encore et de renforcer naturellement ses défenses immunitaires. Vous le protégerez ainsi de façon optimale des désagréments de l’hiver. Si vous souhaitez aller plus loin ou faire bénéficier votre enfant d’un suivi personnalisé, n’hésitez pas à me contacter. Naturopathe spécialisée en périnatalité, je vous propose un accueil à mon cabinet de Lyon, ou des consultations à distance ou en visio.

Sophie Rodriguez, Naturopathe à Lyon

La santé est le bien le plus précieux que nous ayons. Je me consacre à ma passion qui est de vous guider pour atteindre ou conserver la pleine santé par des techniques de prévention de santé naturelles.

10 octobre 2021

Vous aimerez aussi…

Prévoir une Grossesse à Lyon

Prévoir une Grossesse à Lyon

Vous êtes Lyonnaise et vous ne savez pas comment faire pour prévoir une grossesse de manière naturelle? Vous envisagez...

Pin It on Pinterest

Share This