Connaître La Quantité d’Eau À Boire?

Savoir combien de quantité d'eau boire par jour

L’eau, tout comme l’oxygène nous est vitale. Il est fréquent de lire de sources différentes, que la bonne moyenne est de boire 1.5 litres d’eau par jour. Mais comment connaître la quantité d’eau à boire chaque jour? Ceci est une moyenne et il est important d’individualiser, car cela dépend beaucoup de ce que vous mangez. L’eau, en naturopathie, est importante, non pas pour ce qu’elle apporte, mais pour ce qu’elle emporte. Notre organisme et nos organes en ont énormément besoin pour fonctionner au mieux. Que ce soit notre niveau d’énergie général, notre vision ou la santé émotionnelle et cérébrale, un manque d’eau, même minime, peut avoir des répercussions délétères sur notre organisme et nos organes, voyons ensemble lesquels.

Comment Connaître La Quantité d’Eau À Boire?

Suivant notre âge,  les besoins sont différents. Ainsi, pour un nourrisson, l’eau représente 78 % de son poids. Pour l’adulte, entre 55 et 70 %.

Les recommandations officielles :

Le minimum admis est de 30 ml/par kilo de poids par jour.
Ainsi et en moyenne, les hommes devraient boire 2,5 litres d’eau, les femmes devraient boire 2 litres d’eau, les femmes enceintes 2,3 litres, les femmes allaitantes 2.6 litres.
Après, ce sont des moyennes approximatives à adapter au cas par cas. Car une personne ayant une alimentation saine et équilibrée, avec une forte consommation de fruits et légumes crus et cuits à basse température, n’aura pas besoin de boire autant qu’une personne consommant plus de protéines, de céréales et d’amidon.
Il faut également être vigilant aux personnes épuisées ou subissant un stress chronique. Dans ce cas, une faiblesse de l’activité des glandes surrénales risque d’empirer. En effet, lorsque nous ingérons de l’eau, l’activité électrolytique est déséquilibrée. C’est l’aldostérone, sécrétée par les glandes surrénales, qui est chargée de rétablir l’équilibre sodium-potassium, mais aussi de rétablir la balance électrolytique. Donc, si les glandes surrénales sont déjà épuisées et secrètent moins d’aldostérone, elles vont être sollicitées encore davantage. L’organisme ne sera ainsi pas capable de retenir les minéraux qui seront ainsi éliminés par les voies urinaires. Boire de trop dans ce cas, s’accentuera l’épuisement et le corps se déminéralisera de manière importante.

La bonne stratégie est de surveiller la couleur de ses urines. En effet, celles-ci, si l’hydratation est correcte, doivent être d’un jaune clair. Si elles sont jaunes foncées et odorantes, il faut accroître ses apports en eau. Si au contraire, les urines sont transparentes, l’apport d’eau est excessif.

Connaître l’importance de l’hydratation sur le corps

Les conséquences d’un manque d’hydratation, même minime sont très fâcheuses, voici une liste des problématiques qu’elles peuvent entraîner :

Sur le plan de la thermorégulation :

En temps normal, nous évacuons entre 2 et 3 litres d’eau, il faut compter le double en cas de fortes chaleurs ou d’efforts physique intense. Imaginez l’état de stress de l’organisme si, dans ces cas spécifiques, il n’est pas assez hydraté ! Les organes souffrent énormément !

Connaître l’importance de l’hydratation sur l’organisme et sur le plan cérébral

Rien qu’une baisse de 1 % de déshydratation met à mal les fonctions cognitives comme la concentration, l’attention et la mémoire à court terme et long terme. Tout comme les performances visuelles, l’humeur, la vigilance et le temps de réaction.

Sur le plan rénal

Une bonne hydratation permet le fonctionnement optimal de tous les organes et évite leur encrassement. On constate ainsi, une meilleure circulation et élimination des déchets.

À l’inverse, le fait de ne pas s’hydrater assez est synonyme de cystite (à cause d’une infection à Escherichia Coli), d’insuffisance rénale et de calculs rénaux.

Sur le plan digestif

La constipation, c’est bien connu est dû à un manque d’hydratation. Mais tout comme le manque de fibres, d’exercice physique et de magnésium.

Sur le plan de la vision

L’œil étant constitué principalement d’eau, l’esthétisme de cette zone va partiellement se modifier avec des yeux plus cernés et plus creusés sur le contour. Des irritations, une sensibilité accrue aux poussières, à la lumière,  au port de lentilles de contact vont se manifester. Comme également des maux de tête, de la fatigue oculaire et des picotements.

D’autres facteurs aggravent encore la déshydratation comme l’excès de lumière bleue des écrans, la pollution, la climatisation ou les excès d’air trop chaud ou trop sec.

Une bonne hydratation permet un confort oculaire. Si ce n’est pas le cas, malgré une bonne hydratation, il y a très probablement un manque de lipides de qualité (les fameux oméga-3) et même d’oméga-6. Une complémentation peut-être parfois judicieuse.

Au niveau de la peau

Pas de secret, pour une peau souple, cela va de pair avec une peau bien hydratée.
Ainsi, l’oxydation et la déshydratation précipitent un vieillissement prématuré.
Ainsi les excès de soleil, le tabagisme, le stress chronique et le manque de bons lipides et d’antioxydants, sont autant de facteurs aggravants.

Les causes d’une déshydratation

À présent, voyons en détail les causes de la déshydratation :
– les fortes chaleurs
– un épisode important de fièvre
– des vomissements
– les régimes sans sel
– des diarrhées
– un effort physique intense ou prolongé sans s’hydrater de manière adéquate
– la prise de certaines catégories de médicaments comme les diurétiques, anti-inflammatoire non- stéroïdien, corticoïdes, aspirine, la pilule, etc.

Les personnes âgées sont plus sujettes à la déshydratation à cause du manque de sensation de soif.

Reconnaître les symptômes d’une déshydratation

  • De manière logique, des urines foncées et odorantes
  • La bouche et la gorge sèches
  • Des vertiges
  • Le cœur pulse d’avantage à cause de la baisse de volémie
  • Des cernes marqués et une peau sèche
  • Des crampes

Excès d’eau et rétention d’eau

L’hyperhydratation ou excès d’eau pose également un problème. En effet, la mauvaise répartition des liquides entraînent des œdèmes s’expliquant ainsi :

  • Un retour veineux lent et atone qui entraîne des œdèmes au niveau des jambes et des veines dilatées
  • Un mauvais ratio sodium-potassium
  • Une insuffisance cardiaque, car le cœur ne pompe plus assez fort, ne permettant pas une bonne circulation sanguine, il se fatigue.
  • Des œdèmes de fatigue, car l’énergie dépensée pour maintenir la balance sodium potassium à l’équilibre est énorme. Cette balance se déséquilibre à la baisse, en cas de fatigue ou d’effort physique intense à cause du manque d’ATP (énergie cellulaire). Les cellules retiennent donc le sel.
  • Le manque de magnésium : il participe lui aussi à la production d’ATP. En cas de stress chronique, moins de magnésium et plus de rétention d’eau également
  • L’hyperœstrogénie : favorise la rétention d’eau, d’autant plus si on constate des excès de sel, des troubles circulatoires et une insuffisance veineuse.
  • La grossesse et ses bouleversements hormonaux : il sera important pour ne pas subir d’œdèmes de vérifier de bons apports en sodium, potassium magnésium et acides aminés.

Les techniques pour boire davantage

Vous avez vu comment comment connaître la quantité d’eau boire chaque jour . Pour autant, le manque de goût de l’eau gênent beaucoup de personnes. Il n’est pas question ici de passer son temps à boire des tisanes, cela fatiguerait énormément les reins. En période hivernale, il est plus sage de chouchouter vos reins qui sont dans une énergie basse. Il ne serait pas judicieux non plus d’augmenter pas du café ou du thé qui déshydrateraient encore plus car diurétiques. En effet, les tanins contenus dans le thé et le café inhibent la biodisponibilité du fer, du calcium du magnésium et des vitamines B1 et B6.

Connaître la quantité d’eau à boire ne veut pas dire se contraindre. Afin de boire plus facilement et de manière ludique, le mieux est d’aromatiser votre eau. Mon combo préféré est de la menthe fraîche avec du citron. Vous pouvez aussi ajouter quelques gouttes d’orange, du citron vert, de la coriandre, ou même des cranberries!

L’hydratation et l’hydrologie font partie des nombreux outils de la naturopathie qui peuvent vous accompagner afin de réinvestir une hygiène de vie saine. Vous souhaitez apprendre les bases d’une alimentation saine et équilibrée, ou vous avez un soucis de santé ? Je peux vous accompagner avec la naturopathie, médecine naturelle, à mon cabinet ou à distance.

Cliquez-ici pour en savoir plus

Sophie Rodriguez, Naturopathe à Lyon

La santé est le bien le plus précieux que nous ayons. Je me consacre à ma passion qui est de vous guider pour atteindre ou conserver la pleine santé par des techniques de prévention de santé naturelles.

6 janvier 2021

Vous aimerez aussi…

Restons connectés!

Abonnez-vous à la newsletter pour recevoir les actualités du blog et accédez à du contenu top secret

Régime anti-inflammatoire

Merci pour votre inscription et à bientôt !

Share This