L’huile essentielle de cumin : 8 actions clés sur votre digestion

Ses propriétés au large spectre digestif en fait un remède particulièrement intéressant à avoir dans sa trousse à pharmacie des vacances !

Le cumin fait partie des plantes herbacées de la famille des Apiacées comme le persil, l’aneth et le fenouil. Attention à ne pas confondre le cumin avec la nigelle qui est le cumin noir de la cuisine indienne.

L’huile essentielle de cumin officinal (Cuminum cyminum) provient de la distillation  des graines sèches de cette plante de la famille des apiacées. Sa fragrance capiteuse, épicée et chaude se reconnaît immédiatement ! Tout comme sa couleur jaune pâle. Provenant du bassin méditerranéen, de la vallée du Nil, les Égyptiens utilisaient cette plante particulièrement pour ses vertus médicinales. Certains tombeaux de pharaons en étaient pourvus.

Pour 10 ml d’huile essentielle de cumin, il faut 300 à 400 g de graines de cumin.

Propriétés aromathérapiques de la graine

  • Réduction de l’inflammation des gastrites.
  • Lutte contre les infections digestives.
  • Réduction de la douleur puisqu’elle est anti-spasmodique ( Tout en sachant que le terme n’est pas exacte mais couramment utilisé, ce qui est douloureux est la dilatation. )
  • Abaissement la production de gaz par son action carminative.
  • Facilitation du transit
  • Apaise le système nerveux et lutte contre l’angoisse, les troubles du sommeil,le stress, et l’anxiété.
  • Soulagement des douleurs articulaires, osseuses et rhumatismales.
  • Préventive du diabète de type 2, grâce au cuminaldéhyde.

Les indications en naturopathie

Par voie orale :

  • insomnies, endormissement difficile, réveils nocturnes, en interne :
  • déposez 2 gouttes d’huile essentielle de Cumin avec une cuillère à soupe d’huile d’olive, de lin ou de cameline. Pas plus d’une semaine.
  • troubles digestifs et intestinaux passagers, inflammations, ballonnements

2 gouttes d’huile essentielle de Cumin dans une cuillère à café de miel ou sur un comprimé neutre 1 fois par jour de manière ponctuelle, et pas plus d’une semaine également.

Sur la peau :

  • pour l’appliquer localement, elle doit toujours être diluée à 20 %, dans une huile végétale comme par exemple l’amande douce (Prunus dulcis) que nous devrions tous avoir dans notre placard !
  • par exemple 1 goutte d’HE de cumin avec 4 gouttes d’HV d’amande douce à appliquer en massage léger derrière les oreilles aidera le marchand de sable a vous en jeter une bonne poignée !

Les précautions d’emploi

  • Cette huile essentielle est stupéfiante à forte dose. Elle est également photosensibilisante : ne vous exposez pas au soleil dans les 8 heures qui suivent son application.
  • Cette huile est très irritante (dermocaustique) , il est déconseillé de l’appliquer pure. Elle doit être obligatoirement diluée très largement dans une huile végétale. Il est préférable de ne pas l’appliquer sur la peau !
  • Cette huile n’a pas vocation à être diffusé. Les huiles essentielles sont de véritables trésors à mes yeux, qui demandent un investissement en temps et en production de matières premières tellement élevé que je trouve que c’est un sacrilège de les gaspiller en les diffusant ou de les utiliser pour cuisiner. Si nous voulons continuer a pouvoir bénéficier de leurs nombreuses propriétés ancestrales, il est capital de les utiliser à bon escient.
  • Ne chauffez jamais les huiles essentielles, ses propriétés moléculaires s’en trouveront altérées.
  • L’usage de l’aromathérapie est déconseillé, sauf sur recommandation médicale, aux enfants de moins de 6 ans, aux femmes enceintes, aux personnes asthmatiques et épileptiques, aux personnes présentant des maladies dégénératives ou des antécédents de cancers hormono-dépendants.
  • Enfin, quel que soit le mode d’administration, n’utilisez pas les huiles essentielles en continu, même à faible dose. Prévoyez des fenêtres thérapeutiques (c’est-à-dire un temps d’arrêt entre deux périodes d’utilisation) d’au moins 5 jours toutes les 3 semaines. Faites-vous seconder par un thérapeute compétant comme un naturopathe.

Et en phytothérapie ?

Les infusions de cumin peuvent être d’une grande aide en cas:

  • de digestion difficiles, de constipation,
  • d’aide à la lactation pour les mamans qui allaitent
  • peut même vous seconder lors d’un gros rhume !
  • de ballonnements et de gaz

Les infusions de cumin sont idéales et faciles d’utilisation !

Pour un effet radical sur les ballonnements ou les gaz,  mélangez 1 cuillère à soupe de cumin en poudre bio de qualité, avec un peu d’eau. Ce n’est pas le grog de l’année, mais c’est d’une efficacité redoutable ! Vous pouvez également, en parallèle, vous préparez des tisanes en utilisant 1 c. à thé de graines pour 1 tasse d’eau. Faites bouillir cette préparation et laissez ensuite infuser 10 minutes. En prévention, cette tisane est à boire peu avant les repas.

Pour les problèmes de constipation, 2 tasses par jour après les repas, vous aideront considérablement.

Pour les rhumes, vous pouvez utiliser les infusions également, car comme nous l’avons vu plus haut, ses huiles essentielles contiennent des molécules anti- inflammatoires.

C’est un allié de choix également pour les mamans allaitantes, car le cumin favorise la lactation et les montées de lait.

Il facilite également les menstruations, car favorise la circulation sanguine dans l’utérus.
Par principe, mieux vaut ne pas prendre d’infusion de cumin, en étant enceinte.

En tant que naturopathe, l’aromathérapie, la phytothérapie sont des outils que j’adore utiliser autant dans mes accompagnements que dans ma sphère familiale. Il est devenu naturel pour moi de me tourner vers les plantes pour réguler les petits soucis du quotidien.

Si vous souhaitez que je vous accompagne pour vous appropriez à votre tour les bienfaits des plantes, n’hésitez pas à prendre rdv au cabinet par ici !

Sophie Rodriguez, Naturopathe à Lyon

La santé est le bien le plus précieux que nous ayons. Je me consacre à ma passion qui est de vous guider pour atteindre ou conserver la pleine santé par des techniques de prévention de santé naturelles.

21 juillet 2020

Vous aimerez aussi…

Share This