Dépolluer son Intérieur par les Plantes

Dépolluer naturellement son intérieur

Saviez-vous que l’air intérieur est parfois encore plus pollué que l’air extérieur ? En cause, les différentes substances chimiques stockées au niveau des meubles et des tapisseries. Mais aussi les particules contaminantes dispersées de part et d’autre de la maison. L’aération quotidienne est primordiale afin d’assainir son habitation. Une autre solution, à la fois esthétique et pratique, est de dépolluer son intérieur grâce aux plantes. En effet, certains végétaux sont dits dépolluants et ont la faculté de rendre plus sain l’environnement dans lequel ils se trouvent. Ils absorbent les substances toxiques et améliorent la qualité de l’air. En naturopathie, c’est une notion importante qui permet à notre organisme de fonctionner au mieux dans un espace frais et naturel. Découvrez ces plantes qui, tout en décorant agréablement votre maison, ont un vrai pouvoir sur votre santé.

Les bénéfices de dépolluer son intérieur par les plantes en naturopathie

Origines et conséquences de la pollution intérieure 

Nous passons la plus grande partie de notre temps dans des lieux clos. L’air extérieur est pollué, mais il en est de même pour l’air intérieur. L’humidité, les moisissures, la fumée de cigarette, les produits d’entretien, parfois nocifs, ou encore le monoxyde de carbone rejeté par les appareils de chauffage, sont autant de composants que nous respirons parfois enfermés à notre domicile. Cela a des conséquences directes sur notre santé, et comporte des risques de développer des pathologies respiratoires. La pollution, en effet, touche profondément notre corps. Il est donc important de minimiser ses impacts en travaillant notre terrain, comme on aime à le dire en naturopathie, et en purifiant l’air qui nous entoure.

Différents moyens s’offrent à vous en matière d’assainissement de votre maison : l’aération et la ventilation, la diffusion d’huiles essentielles, l’emploi de purificateurs d’air, ou encore l’achat de meubles éco-responsables dépolluants, par exemple. Parmi ces solutions, il en existe une à laquelle nous ne pensons pas nécessairement, mais qui a pourtant de nombreux bénéfices. Il s’agit de dépolluer son intérieur grâce aux plantes.

C’est scientifiquement prouvé : les plantes ont des pouvoirs ! 

De nombreuses recherches furent menées par la Nasa dans les années 1980 afin de trouver une façon d’assainir l’air des vaisseaux spatiaux et améliorer ainsi la vie des astronautes. Plusieurs tests prouvent que certaines plantes peuvent être de parfaites alliées pour purifier un intérieur. Les conclusions sont simples : 

  • soit les substances polluantes se fixent aux feuilles des plantes et retournent dans l’atmosphère ; 
  • soit elles se métabolisent par la cellule de la plante grâce au principe de photosynthèse, transformant les substances toxiques en CO2. 

Dans les deux cas, les végétaux ont la capacité d’épurer l’atmosphère. Absorbés par leurs feuillages, les polluants sont transformés en matière organique active. Les plantes émettent alors du dioxyde de carbone, améliorant grandement la qualité de l’air et de l’oxygène que nous respirons quotidiennement.

Utiliser les plantes pour assainir en naturopathie

D’une façon générale, les plantes s’utilisent beaucoup en naturopathie. Que ce soit des plantes séchées en phytothérapie, pour la concoction de tisanes ou des gélules naturelles, ou les huiles essentielles en aromathérapie. Dans ce cas présent, nous en retrouvons ses bienfaits dans sa forme la plus originelle.

S’aider de végétaux afin de maintenir une bonne santé et améliorer son environnement est à la base même de la médecine préventive. Depuis toujours l’Homme parvient à trouver des remèdes dans la nature pour corriger certains troubles passagers. Cette capacité est aujourd’hui toujours d’actualité. 

Les plantes sont des êtres vivants capables de beaucoup de choses. Les naturopathes en ont grandement conscience et nous n’hésitons pas à les recommander si elles peuvent vous aider de quelque façon que ce soit. Utiliser les végétaux pour assainir son habitation fait notamment partie des conseils que je donne afin d’avoir un espace frais, équilibré, dans lequel vous vous sentirez parfaitement bien. 

12 plantes pour dépolluer son intérieur

Il est important de savoir choisir les bonnes plantes dépolluantes d’intérieurs. En effet, toutes ne disposent pas de cette capacité, et certaines sont plus efficaces que d’autres. Pour créer un environnement plus sain, voici quelques exemples de plantes aux vertus apaisantes et qui absorbent la pollution :

  • l’areca, de la famille des palmiers, qui aide à réduire les émanations des produits toxiques des peintures ou des matériaux de construction ; 
  • l’anthurium, qui est une des plantes les plus connues grâce à ses vertus assainissantes. Elle préserve de l’ammoniac parfois contenu dans les produits dégraissants ou la javel ;
  • le lierre, qui filtre les polluants intérieurs dégagés par les appareils de chauffage (formaldéhyde, monoxyde de carbone, toluène, etc.). Il élimine aussi le benzène, que l’on retrouve dans la fumée de cigarette, par exemple ;
  • l’aglaonema, qui est très simple à cultiver et qui a un fort pouvoir absorbant des substances chimiques contenues dans les peintures, les détachants ou encore les colles (benzène, toluène, formaldéhyde, par exemple) ;
  • l’aloe vera, qui purifie activement l’air et qui est un bon indicateur de présence de toxines. En effet, ces dernières brunissent ses feuilles, si l’air en est trop chargé ;
  • le ficus, qui débarrasse des polluants contenus dans les mousses d’isolation, la colle des moquettes ou les émanations des imprimantes. Cet arbuste agit aussi comme désodorisant face à l’odeur de cigarette ou de vernis ;
  • la monstera deliciosa car l’étendue de ses feuilles lui permette d’absorber le formaldéhyde ainsi que l’ammoniac. Attention néanmoins car la sève de cette plante est très irritante, que ce soit pour les muqueuses et la peau. Je vous conseille de porter des gants lorsque vous prévoyez de la couper. Attention donc aux jeunes enfants et aux animaux domestiques. Il faut donc utiliser des gants si vous projetez de la couper ou d’entrer en contact avec cette substance. Il faut aussi empêcher les animaux domestiques d’y avoir accès ou de la grignoter, puisqu’il s’agit tout autant de poison pour eux
  • la fougère, qui réduit nettement les pollutions émises par de nombreux produits d’entretien ;
  • le spathiphyllum, qui absorbe des substances toxiques bien mieux que les autres végétaux dépolluants, notamment le benzène, le xylène ou encore l’ammoniac ;
  • la phalangère, qui avale rapidement le monoxyde de carbone, et lutte contre les autres substances nocives présentes dans nos intérieurs ;
  • le gerbera, qui dépollue les pièces saturées par les fumées de cigarettes ;
  • le chamaedorea qui purifie efficacement l’air des composés toxiques présents dans les meubles ou les colles. 

Parmi ces espèces, on retrouve des noms connus et d’autres un peu plus discrets. Mais une chose est certaine, chacune d’entre elles permet d’assainir tout en apportant une belle décoration à votre maison. Ce sont des plantes que l’on peut facilement retrouver. À Lyon, non loin de mon cabinet situé rue du plat, les fleuristes du quartier proposent un large choix d’espèces : 

  • que ce soit Gloriette à la Croix-Rousse ;
  • Clesa, rue de Sèze dans le 6e arrondissement ;
  • ou encore l’Œil Végétal , rue Sainte-Hélène, à dix minutes à pied de la place Carnot.

Bien sûr, cette liste n’est pas exhaustive : il existe des végétaux purificateurs d’air de toutes les tailles et de toutes les formes. Autrement dit, il en existe pour tous les goûts et toutes les décorations !  

Où placer les végétaux d’intérieur dépolluants pour une maison harmonieuse ?

Lorsqu’on choisit de dépolluer son intérieur grâce aux plantes, il est important de savoir correctement les placer en fonction des pièces de la maison. Il faut y accorder une attention toute particulière, car toutes les espèces dépolluantes d’intérieur ne sont pas à installer n’importe où. Chaque végétal à son emplacement favori, celui dans lequel il s’épanouira et où ses vertus seront les mieux exploitées. 

Ainsi, certaines plantes seront à disposer dans la pièce à coucher, et permettront en plus de réduire l’anxiété et se relaxer. D’autres seront à mettre dans les pièces d’eau à cause de la forte humidité présente. Enfin, certains arbustes auront davantage leur place dans la cuisine, afin de réduire les mauvaises odeurs et d’améliorer la pureté de l’air, par exemple.

D’une façon générale, il convient d’installer les végétaux selon leurs besoins et en suivant leurs bienfaits. Si certaines variétés ont besoin de beaucoup de lumière, d’autres nécessitent d’être dans des lieux sombres pour vivre. Il faut donc prendre garde à leurs besoins avant de penser au but décoratif pour habiller les espaces vides.

Dans un salon suffisamment éclairé et spacieux, il sera possible d’installer un ficus. Pour votre cuisine, il faut des plantes robustes prêtes à vaincre les importantes variations de température. En ce sens, l’aglaonéma est le végétal parfait pour absorber les mauvaises odeurs et assainir l’espace. La salle de bain étant un lieu très humide et souvent en manque d’éclairage, je vous conseille d’y installer une fougère. Pour la chambre, évitez les plantes trop imposantes et qui dégagent du parfum. Si la pièce est à bonne température, pas trop chaude, optez pour un lierre par exemple.

L’importance d’aérer son intérieur

Les plantes sont efficaces pour dépolluer l’air ambiant et l’épurer au quotidien. Malgré tout, il ne faut pas mettre de côté l’importance d’aérer son intérieur pour encore plus d’efficacité et surtout pour conserver une bonne santé. 

La ventilation quotidienne des différentes pièces de la maison pendant une quinzaine de minutes est essentielle, et ce, qu’importe la météo. Cela aide à réduire les éventuels risques d’irritations des muqueuses, tout comme les problèmes respiratoires ou gastriques. Pour votre bien-être, aérer et dépolluer votre intérieur grâce aux plantes sont de bonnes solutions pour avoir une habitation plus saine. Les deux solutions se complètent totalement et offrent la possibilité d’être en meilleure condition. 

Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour éliminer les substances nocives accumulées dans votre maison. Elles sont souvent plus dangereuses que celles présentes en extérieur, d’où l’importance d’y remédier. Assainir l’air pollué de son intérieur grâce aux plantes est un choix judicieux. Pourquoi s’en priver, d’autant plus que bien disposées, elles apportent une belle touche naturelle dans votre décoration ! 

Être en bonne santé, c’est essentiel. Si vous souhaitez vous orienter vers une médecine douce et naturelle? C’est avec plaisir que je peux vous recevoir sur rendez-vous. Mon cabinet à Lyon, est proche des places Bellecour et Jacobins. Dans une époque qui se digitalise de plus en plus, nous pouvons organiser des séances à distance. Alors, prêt à retrouver toute votre énergie grâce à la naturopathie ? 

Sophie Rodriguez, Naturopathe à Lyon

La santé est le bien le plus précieux que nous ayons. Je me consacre à ma passion qui est de vous guider pour atteindre ou conserver la pleine santé par des techniques de prévention de santé naturelles.

18 janvier 2021

Vous aimerez aussi…

Share This