Comment Préserver Naturellement la Santé de Votre Enfant ?

La naturopathie : un enfant naturellement en bonne santé

Dès la naissance, il est important de préserver naturellement la santé de votre enfant. Qu’il ait un sommeil perturbé ou qu’il soit souvent malade, il peut être intéressant de se tourner vers la naturopathie. Cette médecine douce aide les parents comme les enfants, à prévenir certaines maladies et à renforcer le système immunitaire. Le principe est simple : combiner les bienfaits de la nature et l’intelligence innée du corps. Tout ceci vous rend curieux ? Très bien. Alors, je vous livre quelques conseils pour bâtir les bases d’un mode de vie sain, qui soit adapté aux enfants comme aux bébés.

L’alimentation, le secret d’un enfant en bonne santé

Les premiers repas de bébé

L’alimentation est l’une des clés pour une immunité au top ! Les intestins contiennent près de 70 % de nos défenses immunitaires. Il est donc impératif d’en prendre soin, et ce, dès la naissance. Au cours des 4 premiers mois suivant l’accouchement, le système digestif du nourrisson ne tolère que le lait. Les substituts en poudre sont conçus spécialement pour le nouveau-né, ils sont bien tolérés par son organisme et répondent à ses besoins nutritionnels. Néanmoins, le lait maternel reste le choix idéal et préserve naturellement la santé de l’enfant. Il est adapté à bébé et contient tout ce qu’il faut pour bien grandir :

  • vitamines ;
  • sels minéraux ;
  • oligo-éléments ;
  • sucres ;
  • acides gras ;
  • protéines.

De plus, il est un peu sucré et change de goût en fonction de l’alimentation de la maman. Bébé peut alors découvrir différentes saveurs avant même de véritablement manger. Pour répondre aux besoins nutritionnels de l’enfant, l’aspect du lait n’est pas identique au cours d’une même tétée. Au début de celle-ci, il est liquide et hydratant, puis il devient protéiné au milieu et gras à la fin. Pour la maman, l’allaitement est également un choix avantageux. Il aide à retrouver sa ligne d’avant grossesse, prévient les cancers du sein et le syndrome post-partum.

La diversification alimentaire : qu’est-ce que c’est ?

Votre enfant est en pleine croissance et ses besoins nutritionnels évoluent petit à petit. À l’apparition des premières dents, sa flore intestinale reste encore fragile et se stabilise vers l’âge de 2 ans. Il est donc important de lui fournir une alimentation saine. Pour éviter tout risque d’allergie, il est préférable d’y aller pas à pas en testant différentes textures et saveurs. Le principe de la diversification alimentaire en naturopathie est d’éviter les carences alimentaires, en y allant en douceur. Quelques points à retenir :

  • À partir de 6 mois, vous pouvez introduire des légumes (en premier), des fruits cuits ainsi que des céréales, sans gluten de préférence.
  • Au 8e mois, bébé pourra manger des fruits crus et du jaune d’œuf. Attention ! Pas de blanc d’œuf ni de légumes crus, légumineuses, pommes de terre pour leur risque allergisant.
  • Au 9e mois, vous pouvez lui faire goûter de la volaille et du poisson blanc.
  • À partir d’un an, il est possible d’ajouter à son alimentation, du fromage sec, des pommes de terre, des œufs à la coque, des légumes et fruits crus, des légumineuses.

Afin de cuisiner de bons petits plats pour bébé, il est conseillé d’utiliser la vapeur douce pour conserver tous les bienfaits des aliments. 

Des vitamines pour booster ses défenses immunitaires

Au cours de son initiation alimentaire, il peut être confronté à des intolérances et même, à des allergies. Pas de panique ! C’est tout à fait normal. Néanmoins, pour préserver naturellement la santé de votre enfant et pour son bien-être, il vaut mieux déceler rapidement le coupable. Pour ce faire, il convient de surveiller de près chaque aliment ingéré. S’il réagit mal à certains aliments, votre enfant pourra être confronté à ce type de réactions :

  • Les RGO ou reflux gastro-œsophagiens. Ce sont de petits reflux qui remontent de l’estomac vers l’œsophage. Ils concernent la plupart du temps les bébés non allaités et proviennent d’une intolérance au lactose et au gluten. Si le nourrisson est allaité, il faudra chercher la cause du côté de l’alimentation de la maman.
  • L’APLV ou l’allergie aux protéines de lait de vache. Habituellement, on la détecte par divers troubles digestifs, cutanés et respiratoires (asthme).
  • L’eczéma se manifeste par des éruptions cutanées. La cause est souvent alimentaire sur un terrain atopique, mais elle peut aussi provenir d’une allergie de contact.

Pour apaiser ses symptômes et fortifier son système immunitaire, il existe des remèdes naturels. On les trouve en suppléments ou bien dans l’alimentation : 

  • La vitamine C prévient les infections telles que les rhumes ou les bronchites. On la trouve dans le poivron rouge et vert, les agrumes, les kiwis, les brocolis, les fraises et bien d’autres. 
  • Les probiotiques aident à reconstituer la flore intestinale après une gastro-entérite par exemple. De même, elle est recommandée pour les enfants nés par césarienne dont le microbiote n’est pas stabilisé.
  • Les multivitamines sont un concentré de plusieurs vitamines. Elles servent à lutter contre les carences nutritionnelles causées par des allergies. Elles sont très utiles dans la lutte contre les infections chroniques telles que les otites ou les amygdalites.

La naturopathie : un enfant naturellement en bonne santé

L’activité physique pour les petits et les plus grands

Les bienfaits d’une activité physique régulière pour les adultes ne sont plus à démontrer. Elle maintient en bonne santé et aide ainsi à :

  • un meilleur fonctionnement du cœur ;
  • la diminution de la masse graisseuse ;
  • l’entretien des articulations et des os ;
  • la diminution du stress ;
  • la diminution du risque de cancers ;
  • une meilleure qualité du sommeil.

Comme pour les adultes, faire de l’exercice est essentiel pour préserver naturellement la santé de son enfant. À son échelle, elle permet de découvrir son corps, d’acquérir davantage de motricité et de renforcer son système immunitaire de façon naturelle. Bien qu’il n’y ait pas d’âge pour commencer, c’est généralement vers 2 ans qu’un enfant découvre le sport. Plusieurs activités se sont développées autour des petits en y incluant le parent : cours de nage, baby-gym, yoga pour les petits, yoga pour maman et bébé. L’activité sportive développe les premières qualités humaines de l’enfant et contribue ainsi à son éveil. Il prend donc conscience de ce qui l’entoure et découvre de nouvelles émotions :

  • La sécurité. Il sort de sa zone de confort, mais sait qu’il est encadré.
  • L’attachement. Il renforce le lien avec son parent.
  • La motivation et la confiance en soi. Il développe la satisfaction de réussir les défis qui lui sont imposés et prendra confiance en lui pour recommencer.

À partir de 6 ans, votre enfant est assez grand pour s’orienter vers la pratique de son choix. Privilégiez les sports individuels tels que la gymnastique, la natation ou la danse. Puis vers l’âge de 8 ans, encouragez-le à découvrir une activité collective. Et pourquoi pas, à développer le goût du challenge par le biais des compétitions. 

Un esprit sain dans un corps sain : adoptez ce principe dès l’enfance

« Un esprit sain dans un corps sain ». Cette citation, bien connue, s’applique aux adultes, mais également aux enfants. La santé physique passe aussi par le bien-être intérieur. Pour bien grandir et être épanouis, les enfants ont des besoins fondamentaux. Ce sont eux qui vont naturellement façonner l’adulte de demain : 

  • l’amour inconditionnel ;
  • la sécurité ;
  • la stabilité ;
  • la découverte et l’apprentissage ;
  • la communication ;
  • jouer.

Ces besoins permettent à l’enfant de développer, selon l’OMS, des compétences psychosociales. Elles contribuent à répondre aux exigences et aux épreuves de la vie quotidienne de manière efficace. Ainsi, il adoptera le comportement approprié et positif face aux relations entretenues avec les autres. Les 3 principales compétences sont les suivantes :

  • sa relation aux autres 
  • sa capacité à réfléchir ;
  • la gestion des émotions.

Pour préserver naturellement la santé de votre enfant, il est impératif qu’il ait des relations sociales de qualité. Lesquelles l’aideront à s’intégrer plus facilement et à trouver sa place sereinement parmi les autres.

Le sommeil : respectez son rythme biologique

Pour maintenir un enfant en bonne santé et épanoui, un sommeil réparateur est indispensable. À chaque âge son cycle de sommeil, mais en grandissant il aura tendance à faire des nuits plus courtes. À titre indicatif, un enfant dort quotidiennement entre

  • 12 h et 16 h de 4 à 12 mois ;
  • 11 h et 14 h de 1 à 2 ans ;
  • 10 h et 13 h de 3 à 5 ans ;
  • 9 h et 12 h de 6 à 12 ans. 

Ces chiffres sont une moyenne, il faut surtout prendre en compte le rythme biologique de votre enfant. 

Si pour nous, adultes, le moment du coucher est souvent synonyme de bonheur. Il n’en est pas de même pour nos chérubins et c’est parfois compliqué de les mettre au lit. Cependant, quelques astuces peuvent vous y aider. Pensez à aérer la chambre et pourquoi pas, diffuser une huile essentielle calmante avant le coucher. Cela créera une atmosphère apaisante, parfaite pour dormir. Ajoutez à cela une veilleuse ou un doudou par exemple, pour le rassurer tout au long de la nuit. Prenez le temps de créer une routine le soir. Ce peut être lui faire prendre un bain ou lui lire une comptine avant de se coucher. Votre enfant sera détendu et tombera plus facilement dans les bras de Morphée. Pour davantage de confort, espacez le plus possible les heures entre le repas et le coucher. Et surtout, évitez au maximum les écrans le soir, qui perturbent l’horloge biologique du sommeil. 

Votre naturopathe à Lyon

Un mode de vie sain est la clé pour préserver la bonne santé de son enfant. Pour plus de conseils en naturopathie, d’autres ressources sont disponibles sur mon blog. Je traite de sujets comme la fertilité, la grossesse, mais aussi la nutrition ou la gestion du stress. Pour un accompagnement personnalisé, n’hésitez pas à prendre rendez-vous sur le site. Je vous accueille dans mon cabinet situé à Lyon 6 ou bien en consultation en ligne.

Sophie Rodriguez, Naturopathe à Lyon

La santé est le bien le plus précieux que nous ayons. Je me consacre à ma passion qui est de vous guider pour atteindre ou conserver la pleine santé par des techniques de prévention de santé naturelles.

20 mars 2022

Vous aimerez aussi…

Pin It on Pinterest

Share This