Arrêter de Trop Penser Grâce à la Marjolaine à Coquilles

Comment apaiser les ruminations avec l'huile essentielle de marjolaine à coquilles

Vous aimeriez stopper les pensées récurrentes qui vous trottent dans la tête ? Vous en avez assez de ruminer, du matin au soir, et de ne pas arriver à décrocher ? Vous avez raison d’accorder de l’importance à vos pensées, mais pour se sentir bien dans son corps, il faut se sentir bien dans sa tête. En ressassant en boucle les mêmes considérations, vous subissez une tension permanente. Plusieurs astuces existent bien sûr pour arriver à dompter ce flux infernal. L’aromathérapie, avec l’utilisation des huiles essentielles, peut notamment vous soulager. Et parmi les huiles à disposition, celle de marjolaine à coquilles apporte un précieux soutien à la sphère émotionnelle. Alors, découvrez vite comment arrêter de trop penser grâce à la marjolaine à coquilles. Ainsi que les bienfaits des molécules aromatiques et comment la marjolaine peut vous aider à trouver du répit.

La marjolaine à coquilles : une plante aromatique et médicinale traditionnelle

La marjolaine à coquilles est une plante aromatique du bassin méditerranéen. De nombreux mythes l’associent au sentiment amoureux, au bonheur et à l’apaisement. On raconte que Vénus, déesse romaine de l’amour, créa la marjolaine pour soigner la blessure d’une flèche, infligée par son fils Cupidon. Hyménée, dieu grec du mariage, portait une couronne de marjolaine. Elle accompagne aussi les morts vers l’au-delà. En Égypte, on embaume les corps avec. En Europe, des pieds de marjolaine sont plantés autour des tombes dans les cimetières.

Au-delà des légendes, elle est connue pour ses bienfaits sur le système nerveux depuis l’Antiquité. Les Grecs l’utilisent en phytothérapie pour soigner stress, anxiété et autres troubles de la sphère émotionnelle. La marjolaine entre dans la composition d’onguents qui soulagent les douleurs rhumatismales. Elle est aussi recommandée pour faciliter la digestion. Plus tard, Matthiole, médecin et botaniste italien du XVIe siècle, l’adopte contre les maux de tête. Au XXe siècle, l’herboriste Mességué la préconise comme puissant remède en cas d’insomnies. Bref, on lui reconnaît de nombreuses vertus médicinales. C’est également un excellent condiment en cuisine, qui apporte de la saveur aux plats.

L’huile essentielle de marjolaine à coquilles : spécialiste du système nerveux

Comme la plante, l’huile essentielle possède des vertus calmantes. Pour rappel, une huile essentielle provient de la distillation d’une plante à la vapeur d’eau. Plusieurs centaines de kilos de matière première sont récoltés pour extraire 1 kg d’huile essentielle. C’est donc un produit précieux et concentré, à manier avec précaution. L’huile essentielle de marjolaine à coquilles présente des propriétés antibactériennes et antifongiques intéressantes, mais aussi anti-inflammatoires et antalgiques cutanées. Recourir à cette huile, c’est avant tout bénéficier de la puissance aromatique d’une plante apaisante. Elle est hypotensive, sédative et vasodilatatrice. Elle agit sur tous les troubles d’origine nerveuse (stress, angoisse, nervosité), soulage les insomnies, atténue la tristesse et combat la dépression. 

Diffusée dans une pièce, elle crée une atmosphère relaxante. On peut éventuellement l’associer à d’autres huiles calmantes, comme la lavande ou l’ylang-ylang. Elle apporte du réconfort en massage, diluée avec une huile végétale. Ainsi, quelques gouttes d’huile essentielle de marjolaine sur le plexus solaire et le long de la colonne vertébrale favorisent la détente. Elle est à proscrire pendant la grossesse et mieux vaut la réserver aux adultes. Cependant, pour endormir rapidement votre mental, l’olfaction reste la voie à privilégier.

L’olfaction de marjolaine à coquilles : la voie royale pour arrêter de trop penser

Maintenir un bon équilibre nerveux nécessite de prendre soin de son sommeil et de privilégier une alimentation saine. Faire attention à son environnement, s’entourer de personnes positives est tout aussi primordial pour rester serein. Lorsque l’on réfléchit trop, bien respirer, se reconnecter à son souffle calme l’esprit et apaise le corps. La maîtrise de la respiration vous permettra d’apprivoiser vos états de surexcitation mentale. Elle est d’ailleurs mise en avant dans beaucoup de techniques de gestion du stress, telles que le yoga, la relaxation ou la sophrologie.

Ralentir grâce à la marjolaine à coquilles

Logiquement, l’olfaction d’huile essentielle, couplée à un travail sur le souffle, reste donc la voie préférentielle pour agir sur la sphère nerveuse. Lorsque les molécules aromatiques pénètrent dans le nez, elles déclenchent un influx nerveux à travers le nerf olfactif. Celui-ci se propage vers le cerveau limbique, avec un effet direct sur les émotions. L’influence de l’olfaction se ressent de manière immédiate, sans analyse rationnelle. L’odeur impacte la sphère nerveuse, avant même que l’on en prenne conscience. Grande spécialiste du système nerveux parasympathique, la marjolaine va vous détendre, en ralentissant votre rythme cardiaque, respiratoire et en temporisant vos pensées.

Sentir la marjolaine à coquilles en conscience

Pour en profiter, commencez par vous isoler. Fermez les yeux, inspirez et expirez lentement, en conscience. Une fois à l’aise, dévissez le flacon d’huile essentielle. Approchez-le de vos narines. Inspirez et expirez plusieurs fois, sans forcer. Laissez œuvrer la puissance des extraits aromatiques. Concentrez-vous sur vos sensations corporelles et évaluez les effets de cette olfaction. Si l’odeur se révèle désagréable, n’insistez pas. Si vous appréciez, prenez plusieurs minutes pour profiter de cet instant, en vous focalisant sur les effluves, votre respiration et les améliorations ressenties.

L’apaisement arrive rapidement. L’agitation intérieure retombe comme une chape de plomb. Nul besoin de garder le flacon sous le nez, mieux vaut l’éloigner régulièrement. Vous vous rendrez vite compte de l’efficacité des molécules aromatiques. Si vous disposez d’une touche de parfumeur, versez-y une goutte d’huile essentielle et travaillez sur votre souffle avec la touche à quelques centimètres sous vos narines. Vous pouvez également modifier le support, en plaçant quelques gouttes sur un mouchoir que vous secouez à hauteur de tête. L’odeur change au fil du temps. Observez sa variation, ainsi que vos ressentis. Vos émotions et vos pensées se dissolvent d’elles-mêmes.

Respirer en conscience l’huile essentielle de marjolaine à coquilles permet de mettre en pause le fil de sa vie et de se reconnecter à soi-même. Cette huile peut vous épauler en cas de burnout. Une pratique régulière est cependant recommandée pour être efficace dans le temps. Une cure d’hydrolat de marjolaine à coquilles peut également soutenir la gestion de vos émotions.

Vous savez à présent comment arrêter de trop penser grâce à la marjolaine à coquilles. Si vous souhaitez vous faire accompagner pour retrouver une vie saine et améliorer votre santé, je vous reçois dans mon cabinet de naturopathie, situé à Lyon près de la place Bellecour et de la place des Célestins. Mes consultations de naturopathie, médecine naturelle, privilégient une approche globale de la santé. Le naturopathe est un éducateur de santé.

Sophie Rodriguez, Naturopathe à Lyon

La santé est le bien le plus précieux que nous ayons. Je me consacre à ma passion qui est de vous guider pour atteindre ou conserver la pleine santé par des techniques de prévention de santé naturelles.

20 mars 2021

Vous aimerez aussi…

Share This